Grossesse Semaine

Suivi de grossesse par Trimestres / Mois / Semaines

Archive for the ‘Suivi de grossesse’ Category

Ostéopathe et grossesse

Posted by admin On août - 28 - 2011Commentaires fermés
palpation ventre

Palpation du ventre à la verticale

Lors de sa grossesse, la femme enceinte va subir des modifications :

  • physiologiques (hormonales par exemple)
  • mécaniques (augmentation de la masse de l’utérus par exemple)

Ces transformations peuvent entraîner des troubles fonctionnels ou augmenter l’intensité de troubles déjà présents avant la grossesse.

Exemples de troubles fonctionnels pouvant apparaître pendant la grossesse

Troubles mécaniques : lombalgies (douleur lombaire), douleur sciatique, douleur au niveau du sacrum ou du coccyx, …..
Troubles digestifs : nausées, difficultés à la digestion, ballonnements, régurgitation, constipations, douleurs abdominales,….
Troubles circulatoires : jambes lourdes, hémorroïdes, maux de tête, …..
Troubles gynécologiques : spasmes, douleur lors des rapports sexuels (dyspareunies)

 

Ces troubles fonctionnels résident dans les modifications du corps de la femme, pour accueillir le fœtus. L’utérus, augmentant de volume, va refouler certains organes abdominaux. Cette modification de l’utérus peut entraîner entre autre, des troubles digestifs.

L’ostéopathe pourra agir par des manœuvres d’ostéopathie dites techniques viscérales et remédier à ce petit désagrément.

Au niveau vertébral, le volume de l’utérus augmentant, la lordose physiologique (ou cambrure) s’accentue. Ceci est accompagné d’une horizontalisation du sacrum qui peut être à l’origine de tensions de certains ligaments, mais également d’une augmentation de la pression sur les disques intervertébraux. Toutes les transformations peuvent être génératrices de lombalgies, voire de sciatalgies. Là encore, l’ostéopathie pourra être bénéfique pour ces troubles d’ordre mécanique.

En résumé, l’ostéopathe va rechercher à améliorer la mobilité des structures. Les organes, articulations, nerfs ou veines ayant retrouvé leur liberté de mouvement sont moins susceptibles d’entraîner des douleurs.
Il faut aussi souligner qu’optimiser la mobilité du bassin, facilitera un bon accouchement.

On peut aussi ajouter qu’un traitement ostéopathique avec des techniques d’ostéopathie douce n’est ni dangereux ni nocif pour le futur bébé car ce traitement est totalement adapté et spécifique à la femme enceinte et au foetus.