Grossesse Semaine

Suivi de grossesse par Trimestres / Mois / Semaines

La première consultation
Elle a lieu dès le premier mois ou lors du deuxième mois. Pour la première consultation, prenez un rdv chez votre médecin généraliste ou votre gynécologue. Il vous prescrira des examens nécessaires pour confirmer et dater la grossesse mais aussi un certain nombre d’examens biologiques :

  • La détermination du groupe sanguin
  • La numération de la formule sanguine
  • La recherche de certaines maladies (HIV, rubéole, toxoplasmose, hépatites etc.)
  • L’évaluation de la quantité de sucre et d’albumine dans les urines

S’il apparaissait que vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose et la rubéole, vous devrez faire faire une sérologie de la toxoplasmose et de la rubéole tous les mois afin de vous assurer que vous n’avez pas été contaminée d’un mois sur l’autre. La toxoplasmose est une maladie bénigne pour un adulte mais redoutable pour le fœtus pendant la grossesse.
Lors de ce première consultation, vous allez remplir un dossier médical comportant un certain nombre d’informations nécessaires au bon suivi de votre grossesse : poids, antécédents médicaux, tension artérielle, traitements médicamenteux éventuels à adapter ou à arrêter.
Votre médecin vous prescrira également la 1ère échographie qui a lieu en général entre la 10ème et la 12ème semaine de grossesse. Sauf problème spécifique, votre prochaine consultation n’aura lieu que lors du 4ème mois, après la 1ère échographie.

La deuxième consultation
Il s’agit d’un examen très important qui, à la suite de la première échographie, va permettre de faire un premier bilan du déroulement de votre grossesse. Un certain nombre de données sont relevées et examinées avec attention : poids, tension artérielle, hauteur de l’utérus, sucre et albumine dans les urines, sérologie de la toxoplasmose le cas échéant. Ces données sont complétées par un contrôle de l’état de votre col, du rythme cardiaque du bébé. C’est l’occasion pour vous de poser toutes les questions et de mentionner tous les points qui vous préoccupent: saignements, douleurs, contractions, maux de la grossesse etc.
C’est lors de cette deuxième consultation du 4ème mois que votre médecin vous proposera de faire le triple test. Il s’agit d’une prise de sang qui permettra d’évaluer le risque d’avoir un enfant porteur de la trisomie 21. La trisomie 21 est une anomalie chromosomique assez fréquente en France et qui cause chez les sujets porteurs un retard mental. Le triple test permet de vous classer dans un groupe à risque ou non. Si vous faites partie du groupe à risque, il vous sera alors recommandé de faire une amniocentèse. L’amniocentèse est le seul examen qui permette de diagnostiquer la trisomie 21. En effet, le triple test n’est pas exhaustif, il permettrait de diagnostiquer 70% des foetus trisomiques. En revanche, le triple test permet de diagnostiquer des anomalies neurologiques comme le spina bifida.

La troisième consultation
Toutes les données relevées et examinées lors du 4ème mois sont à nouveau passées en revue. La courbe de prise de poids est étudiée avec attention. S’il s’avère que vous avez pris du poids trop rapidement ou si la quantité de sucre présente dans vos urines augmente, vous courrez le risque de développer un diabète gestationnel. Votre médecin pourra alors vous prescrire une épreuve glycémique (test de O’Sullivan) qui consiste à mesurer le sucre dans le sang avant et après l’absorption d’une dose de 50 grammes de glucose à jeun. Cette épreuve glycémique sert à vérifier que l’insuline continue à mener son action régulatrice. A l’issue du test, si votre glycémie est inférieure à 1.30g/l, vous ne courez pas le risque de développer du diabète gestationnel. Si votre glycémie est supérieure à 1.30g/l, un second test vous sera prescrit. Il s’agit du test d’hyperglycémie provoquée oral ou HGPO. Ce test consiste à ingérer une dose de 100 grammes de glucose à jeun et de mesurer la glycémie avant, pendant et à la fin du test qui dure 3 heures. Selon les résultats (positifs), un régime alimentaire vous sera prescrit par un diététicien. Il s’agit d’un sujet sérieux car le diabète gestationnel a des conséquences directes sur le bon déroulement de votre grossesse et sur la santé de votre bébé.
En cas de fatigue, une sérologie du fer pourra être prescrite et l’anémie sera alors traitée par une supplémentation en fer et en vitamines du groupe B. Attention à ne pas s’auto supplémenter en fer. Il est important de vérifier l’état de vos réserves avant de faire appel à la supplémentation. En effet, l’excès de fer peut se révéler problématique pour votre santé. En cas de carence en fer avérée, veillez à ne pas prendre le fer en même temps qu’un complément dosé en vitamine C, en cuivre, ou en zinc.
Le 5ème mois est également celui de la 2ème échographie ou échographie morphologique.

Les quatrième et Cinquième consultations
Elles ont lieu respectivement les 6ème et 7ème mois de grossesse. Comme précédemment, les éléments clés sont examinés : poids, tension artérielle, hauteur de l’utérus, rythme cardiaque du fœtus, état du col de l’utérus, données biologiques.
Votre médecin est à l’écoute de vos difficultés et vous accompagne pour pallier les maux de la grossesse.

La sixième consultation
Sauf cas spécifique, la consultation se déroule de la même façon que les précédentes. Les mêmes indicateurs sont examinés avec attention. C’est au cours du 8ème mois qu’a lieu la 3ème échographie qui permet de vérifier la croissance du fœtus et de faire le point sur son positionnement (tête vers le bas). Le médecin examine le bassin et vérifie qu’aucune malformation ou configuration spécifique ne pourront empêcher un accouchement naturel (c’est-à-dire par voie basse en opposition avec un accouchement par césarienne). La bonne santé du bébé est évaluée : mouvements et activité, rythme cardiaque, quantité de liquide amniotique etc. Toutes ces informations sont scrupuleusement ajoutées à votre dossier médical et seront d’une grande utilité le jour J.
Votre médecin vous prescrira alors une série d’examens biologiques à faire avant la consultation d’anesthésie du 9ème mois.

La dernière consultation
Elle a lieu en général sur le lieu de votre accouchement. Pendant cette consultation, au-delà des indicateurs habituels, vous allez pouvoir discuter de votre mode d’accouchement. En effet, si votre bébé ne s’est pas retourné (siège) ou si la taille de votre bassin compromet un accouchement par voie basse, une césarienne sera programmée à terme. Mais si tout se présente normalement, il ne vous reste plus qu’à attendre et à laisser faire la nature !
C’est au cours du 9ème mois que vous devez consulter un médecin anesthésiste. C’est un examen obligatoire pour des raisons de sécurité : vous pouvez demander une anesthésie locale à la dernière minute (péridurale) ou subir une césarienne en urgence sous anesthésie locale ou générale. Pour cela, le médecin anesthésiste vérifie que vos examens biologiques sont compatibles et procède à un interrogatoire poussé sur certains types d’antécédents. Il est à votre écoute pour répondre à toutes vos questions.