Grossesse Semaine

Suivi de grossesse par Trimestres / Mois / Semaines

La 11ème semaine de grossesse : 13 semaines d’aménorrhée

La 11ème semaine de grossesse : 13 semaines d’aménorrhée

Vous

Votre ventre commence à s’arrondir. Votre utérus continue de grandir, il a maintenant la taille d’un pamplemousse, vous pouvez le sentir en appuyant sur votre ventre.

Votre rythme cardiaque est accéléré, six à huit battements de plus par minute.

A ce stade il n’y a pratiquement plus de risque de fausse-couche.

Votre bébé

Il mesure à présent 8 cm et pèse environ 30 g.

Les premiers os apparaissent (les os du bassin et des côtes) et la colonne vertébrale se développe.

Les premiers poils font eux aussi leur apparition dans les régions des sourcils et de la lèvre supérieure. Ce duvet, extrêmement fin, tombera à la naissance pour être remplacé par d’autres poils plus gros.

La tête est encore grosse, elle représente un tiers du corps. Le nez se dessine au milieu du visage, ainsi que le menton et les narines s’ouvrent.

Les organes vitaux sont formés et la plupart d’entre eux fonctionnent.

Durant la semaine 11 de grossesse, le fœtus commence à générer ses propres globules rouges. En outre, il commence à produire l’urine, la principale composante du liquide amniotique. La peau est encore transparente et son corps est en train de s’allonger. Même si la tête fait encore un tiers de la longueur du corps. Si vous allez avoir un garçon, cette semaine, ses testicules commencent à produire l’hormone mâle appelée testostérone.  A la semaine 11 de grossesse, votre bébé mesure près de 8 cm et pèse 28 grammes.

Ces dernières semaines, les transformations sont spectaculaires. Une métamorphose a eu lieu, l’embryon a augmenté par 5 fois sa taille, 200 cellules ont pris place et certains muscles et nerfs bougent. Il a le foie, les reins et l’estomac de la taille d’un grain de riz.

Le fœtus peut commencer à développer l’un de ses réflexes à partir de la semaine 11.Il commence à bouger les jambes, saute et rebondit sur les parois de l’utérus. C’est le réflexe patellaire, une ressource biologique qui nous permet de marcher.